Point de contrôle

Ici, nous entrons dans la zone de Tchernobyl. Je vérifie ma réserve d'essence et le nécessaire de réparation des pneus. Je ne tiens pas être bloquée au milieu de ce désert nucléaire.

Le réservoir doit être plein, les stations d'essence de cette région ressemblent toutes à celle-ci.

Voici un des points de contrôle officiels qui mènent dans la zone morte. Une autorisation est nécessaire pour entrer dans la zone d'exclusion.

C'est ici que l'on donne une douche de produits chimiques aux visiteurs imprudents ou malchanceux

Chaque fois que je passe ici, je sens que j'entre dans un monde irréel. Dans la région morte, le silence des villages, des rues et des bois semble me dire quelque chose… quelque chose que je suis obligée d'entendre… quelque chose qui m'attire et me repousse en même temps. C'est divinement étrange – comme faire un pas dans le tableau des montres qui coulent de Salvador Dali.