Les seuls bâtiments préservés sont les églises. Je n'ai pas encore vu d'églises en ruines en voyageant dans toute la région de Tchernobyl.

Les pillards sont superstitieux et ont peur de dévaliser les églises. Aussi, des membres des communautés avoisinantes viennent régulièrement entretenir les églises abandonnées et, comme des îles indépendantes, elles résistent plus longtemps que les autres édifices de la région.

“Radioactive

Je visite souvent ces églises dans mes voyages. Je marche au travers de l'armoise vers la porte – elles ne sont pas fermées, personne à l'intérieur. Pas de prêtres, pas d'odeur d'encens, pas de cierges allumés, seules quelques icônes, des serviettes, une Bible légèrement radioactive et des images pieuses aux murs. Je suis certaine que la Bible est restée ouverte à la page où l'âge de l'absinthe a été prédit. Puis je reste un moment plongée dans mes pensées. Regardant l'image radioactive de Jésus, je me demande : ''Combien de temps ces églises seront-elles là ? Peuvent-elles vivre sans personne ?"

Je laisse la réponse à cette question à celui qui viendra ici dans le futur et je m'en retourne vers ma route continuer mon parcours.